Actualités

L’Hiver approche : 4 Étapes pour préparer vos locaux professionnels et zones extérieures

Trois voitures recouvertes de neige


Nous savons tous qu’une bonne préparation est la clef pour faire face aux aléas de la neige et du verglas. Ainsi, à l’approche de l’hiver, nous vous proposons quatre étapes faciles grâce auxquelles vous pourrez gérer tranquillement et en toute sécurité les risques hivernaux.

Étape 1 – Créer : La check-list de Viabilité Hivernale.


Créer une check-list est essentiel pour préparer votre entreprise au rude climat hivernal. Cette liste vous aidera à mesurer la durée du plan de préparation et vous facilitera la supervision des tâches déployées dans le cadre de ce plan.

La check-list de Viabilité Hivernale

Conformément à ‘Article L4121-1 du Code du Travail, l’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs, ci-inclus des mesures pour prévenir les risques sur les lieux de travail.*

Alors, que doit inclure une check-list ?

Désigner des Rôles et des Responsabilités

Pour la réussite d’un plan de viabilité hivernale il faut s’assurer que tous les membres du personnel connaissent parfaitement leurs rôles et responsabilités. En délégant des responsabilités à des membres du personnel correctement formés, vous avez la certitude que les tâches seront efficacement exécutées pour un bon déroulement des activités. Il y a cependant certains aspects à prendre en considération avant de déléguer des rôles et des responsabilités.

  • Le personnel est-il suffisamment formé pour accomplir la tâche à venir ?

  • Le personnel connaît-il parfaitement les rôles et responsabilités de chacun ?

  • Les heures de travail et la disponibilité des membres du personnel correspondent-elles aux tâches demandées ?

  • Quelle est la date de la dernière réunion sur le thème de la viabilité hivernale ? Avez-vous besoin d’en programmer une nouvelle ?

  • La communication au sein de votre entreprise est-elle efficace ?

Consulter les prévisions météo

La meilleure méthode pour préparer votre entreprise à l’arrivée de la neige et du verglas est de prévoir et de suivre les variations des températures en temps réel. Se tenir constamment au courant des prévisions météorologiques et enclencher des actions de déneigement et dégivrage à temps réduira la probabilité des accidents sur les lieux de travail.

Traces de pas dans la neige

S’inscrire à Meteo France ou télécharger une appli météo facile à utiliser sont sans doute les méthodes les plus simples pour anticiper les aléas climatiques ; de même, l’utilisation d’une station météo peut être idéale.

Repérer les zones à haut risque

Comme on l’a mentionné précédemment, l’employeur est tenu d’assurer un environnement de travail sécurisé et sans risque pour ses employés.* Symbole d'avertissement Or, la neige et le verglas constituent des risques d’accident ; identifier les zones à risque et mettre en œuvre des actions efficaces pour y remédier sont des éléments importants pour la sécurité du personnel et pour le bon déroulement des activités. Généralement, les allées, les trottoirs, les chemins sur le site de l’entreprise, les portes sont des zones très fréquentées par le personnel. Toutefois, en fonction de chaque entreprise, il peut y avoir d’autres zones à prendre en compte. Après avoir identifié les zones à risque, vous pouvez préparer un plan d’action, notamment pour dégivrer, déblayer ou dégager la neige afin d’éviter et réduire les risques d’accidents.

Vérifier les besoins en équipements / Maintenance

Il est essentiel de s’assurer qu’on dispose d’équipements corrects et bien entretenus afin de mettre en œuvre un plan d’action après avoir identifié les zones à risque. Avoir accès à des équipements corrects vous aidera à accomplir la tâche de façon plus rapide et efficace ; Pelle à neige déblayant la neige cela évitera tout risque d’accident à vos membres du personnel.

Pelles à neige de déneigement, crampons neige, épandeurs à sel tractés, et sel de déneigement sont des moyens pour vous aider ; grâce à leur design, ils remplissent leurs fonctions de manière efficace et sécurisée.

Des équipements mal entretenus peuvent générer de nombreux problèmes. D’un côté il sera plus long et plus difficile d’accomplir la tâche à venir, de l’autre côté les risques d’accidents du personnel peuvent augmenter en raison de machines défectueuses et dangereuses.

Afin de maintenir un lieu de travail sécurisé, assurez-vous que tous les équipements soient régulièrement vérifiés et réparez immédiatement tout dysfonctionnement qui pourrait survenir.

Étape 2 – Choisir : Sel gemme ou sel déverglaçant ?


Il y a de multiples différences entre le sel déverglaçant et le sel gemme ; c’est pourquoi en fonction des besoins de dégivrage de chaque entreprise, un type sera mieux adapté qu’un autre.

Sel gemme

Principalement composé d’halite, le sel gemme pénètre la neige et la glace et les transforme en une solution ‘saumurée’. Comme le point de congélation de cette solution est plus bas que celui de l’eau, elle commence à faire fondre la glace.

Sel déverglaçant

Principalement composé de chlorure de magnésium, de chlorure de sodium, de chlorure de calcium ou de chlorure de potassium, le sel déverglaçant peut avoir une composition légèrement différente selon les producteurs. Cette combinaison crée une dépression du point de congélation laquelle, tout comme le sel gemme, dissout.

Glace fondante

Cependant, grâce à un point de congélation plus bas que celui du sel gemme, la saumure produite par le sel déverglaçant constitue une solution de plus longue durée qui sera mieux adaptée à des conditions climatiques plus rudes.

Le sel gemme et le sel déverglaçant doivent être conservés dans un bac à sel afin de les protéger contre les éléments et pour les retrouver facilement.

Étape 3 – Vérifier : Besoins en équipements


Comme expliqué dans la check-list, un élément vital du plan de viabilité hivernale est de s’assurer que l’entreprise dispose des équipements de déneigement appropriés qui vous permettent d’affronter l’hiver. Après avoir identifié les zones à risque, il peut s’avérer que leur déblayage et dégivrage constituent une mission trop vaste et trop dangereuse pour le personnel disponible. Avoir prévu l’équipement adéquat peut vous aider.

Pelles à neige

Une pelle à neige peut être plus pratique et confortable pour dégager de petites quantités de neige qu’une bêche conventionnelle. Glasdon Snowdozer attached to a forklift truck Les pelles à neige sont une alternative plus légère, en outre, elles sont polyvalentes et spécialement conçues pour des hivers très froids et rudes.

Ce qui détermine fortement la taille et le type de pelle requise est la zone à déblayer. Pour de petites surfaces, la Glasdon Snospade™ ou Digga™ sont des solutions idéales par leur efficacité à déblayer la neige et leur facilité de stockage après chaque utilisation.

En revanche, pour des surfaces plus vastes, le Mini Chasse-Neige™ constitue une solution pratique et rapide pour dégager la neige sur les trottoirs ou les parkings ; toutefois, pour de gros volumes de neige autour de grandes entreprises ou de grands sites industriels ou sur les routes, la lame Chasse-Neige™ constitue l’alternative parfaite. Adaptable aux fourches des chariots élévateurs, la lame Chasse-Neige est une lame en polyéthylène, particulièrement résistante et facile à manipuler grâce à ses verrous rotatifs.

Épandeurs à sel

Épandeurs à sel de déneigement sont des équipements qui protègent les lieux de travail de la glace, du givre et de la neige. Avec une largeur d’épandage de 3 à 7 mètres, les épandeurs à sel sont une excellente solution pour des surfaces plus larges où ils assurent un épandage rapide et efficace. Disposant d’un dispositif de distribution équilibrée du poids, ces engins sont faciles à manœuvrer ; ils permettent au personnel de ne pas devoir se pencher constamment pour un épandage manuel sur les routes et ne requièrent pas de force dans les bras pour la manipulation d’une pelle à neige.

Turbocast 800 product imageTurbocast 300 product image

Disponibles comme épandeur à sel manuel ou en version tractée, avec différentes capacités, les épandeurs pour sel de déneigement sont conçus comme des machines robustes qui peuvent facilement traiter les surfaces enneigées ou verglacées.

Pour avoir plus d’informations sur nos épandeurs à sel, nous vous invitons à consulter nos guides : Guide d’Utilisation des Épandeurs à Sel Tractables Glasdon. et Guide d’Utilisation des Saleuses Manuelles Glasdon.

Sel/sable de déneigement et Bacs à Sel

Prévoir une quantité suffisante de sel gemme ou de sel déverglaçant peut faire toute la différence lorsqu’il est question de sécurité sur les lieux de travail. Idéalement conservé dans des bacs à sel exterieurs, le produit de déneigement restera intact, à l’abri des intempéries ; ces bacs à sel sont également munis d’une ouverture que vous permet d’utiliser les deux mains pour les remplir ou les vider.

Bac à sel 160 litres

Disponibles en différentes capacités (allant de 90 L à 800 L) et particulièrement résistants aux intempéries et aux températures extrêmes, les bacs à sel de déneigement vous permettent de stocker efficacement le sel de déneigement. Les conteneurs de plus grande capacité tel que le Bac à sel 800 litres sont munis de fentes pour les fourches de levage, ce qui facilite leur déplacement.

Crampons neige

Élément souvent sous-estimé dans le cadre d’un plan de viabilité hivernale efficace, les crampons neige offrent confort et sécurité quand on traverse des zones verglacées. Dotés de pointes en acier trempé et de fil spirale en acier carbure, les crampons pour chaussures sont spécialement conçus pour une utilisation sur la neige comme sur la glace ; souples et pliables, ils sont faciles à transporter et à entretenir. Avec les températures qui chutent inexorablement et la neige qui arrive, les crampons neige sont les alliés indispensables durant l’accomplissement des tâches de préparation à l’hiver, car ils vous garantissent stabilité et sécurité pendant vos déplacements sur les différents sites de l’entreprise.

Étape 4 – Entretenir : la maintenance des équipements, des routes et des chemins piétons.


La check-list est maintenant complète, vos affaires sont florissantes, le personnel et les visiteurs peuvent se déplacer en toute sécurité, le risque d’accidents est minimal, mais qu’en est-il de l’avenir ? La maintenance correcte des équipements et des locaux et entrepôts contribue à réduire les coûts liés au rachat ou à la réparation des engins défectueux, mais cela contribue également au déroulement fluide et ininterrompu des activités professionnelles ; en effet, des équipements fiables et performants sont essentiels à l’arrivée intempestive de l’hiver.

Grâce aux services de maintenance de l'Équipement de déneigement, vous veillez à ce que tous les engins soient rigoureusement inspectés et nettoyés ; si des réparations sont nécessaires, on procède au remplacement des pièces et à leur vérification afin que le produit soit à nouveau parfaitement fonctionnel pour longtemps.

Conseils pratiques


    N’attendez pas que le temps se dégrade et que la neige tombe pour agir.

    Inscrivez-vous au site Météo France ou téléchargez une application météo pour suivre les conditions météo.

    Le sel gemme n’agit pas instantanément et a besoin de temps pour se dissoudre. Épandez tôt le soir, avant l’arrivée du gel, ou tôt le matin, en tenant compte de l’heure d’arrivée des employés et des visiteurs.

    Épandez en priorité sur les chemins piétons, les allées ou les routes identifiés comme zones à haut risque.

    Épandez en priorité sur les ponts et les passerelles piétons extérieurs car ces zones sont généralement les premières à geler.

    Appliquez des quantités généreuses de sel/sable sur les pentes, les escaliers et les surfaces inégales, car ces zones comportent un facteur de risque élevé par rapport aux surfaces lisses.

    Déviez la circulation des piétons et des véhicules jusqu’à ce que les trottoirs et les routes redeviennent sûrs et que le sel ait eu le temps de faire fondre la glace.


Matériel de déneigement pour viabilité hivernale


Sources


Météo France

Chapitre Ier : Obligations de l'employeur. (Articles L4121-1 à L4121-5) - Légifrance (legifrance.gouv.fr)

mardi 12 octobre 2021